La France : le seul pays au monde qui pense avoir trop de cinéma d’auteur

Text Resize

-A +A
 
Le Collectif

La France : le seul pays au monde qui pense avoir trop de cinéma d’auteur

TRIBUNE

Les indépendants réagissent aux rapports sur le financement privé du cinéma et de l’audiovisuel (Dominique Boutonnat) et sur le contrôle du CNC (Céline Calvez et Marie-Ange Magne).

Nous sommes scénaristes, cinéastes, producteurs, distributeurs et exploitants du cinéma indépendant.

Indépendant ne veut pas dire que nous sommes la part intime du secteur : les indépendants fabriquent plus de 90% des films. Ils sont le modèle industriel du cinéma français.

Nous le rappelons en préambule car c’est précisément cela qui est remis en question dans le Rapport sur le financement privé du cinéma et de l’audiovisuel (Dominique Boutonnat) dont les préconisations vont pour la majorité dans le sens d’une norme industrielle. En favorisant la logique d’exploitation commerciale plutôt que de préfinancement. En augmentant la taille des structures et leur verticalité (lier les structures de production et de distribution). En accentuant les effets de concentration, dans une logique libérale qui vient totalement contredire et mettre en péril ce qui fait, aujourd’hui encore, le succès économique et créatif du cinéma français.

Au cœur des deux rapports, il y a le même argument central : une politique « nataliste » du cinéma français. Autrement dit : on ferait trop de films en France (237 Films d’Initiative Française en 2018). Avec pour conséquence trop d’éparpillement des investissements et surtout pas assez de rentabilité des œuvres. Il faudrait donc qu’il y ait moins de films.

Le rapport insiste sur un chiffre : plus de la moitié des œuvres font moins de 50 000 entrées en salle. Ce serait donc ces films-là qu’il faudrait mettre en question.

La majorité de ces films sont du cinéma d’auteur.

Assorti à ce chiffre, cet argument d’une surproduction a sa popularité, d’autant qu’il offre une clef de lecture facile à diffuser dans l’espace public, donnant aux spectateurs l’impression de participer à la défense de leur propre goût et de leurs propres décisions de public. Comme si les spectateurs sanctionnaient les mauvais films par leur absence. La tendance des rapports à incriminer l’écriture même des films va jusqu’à blâmer leurs auteurs pour leurs piètres performances. Les auteurs feraient trop de mauvais films.

 

Oui, un trop grand nombre de films connaissent un destin médiocre en salle, mais c’est un constat politique. Ce sont souvent moins les spectateurs qui les rejettent que les acteurs du marché. Les films ne sont pas tous à égalité face à la salle, ils n’ont pas les mêmes opportunités. Ceux qui ont moins de pouvoir sont victimes des sorties massives dans les circuits qui jouent la carte des effets de concentration et imposent de violents turn-over d’une semaine à l’autre. En bref, on reproche des mauvais scores à des films qui ne sont  parfois volontairement pas montrés.

 

Parlons précisément de ce trop grand nombre de films. En 2012, il y avait 209 films d’initiative française, en 2018 il y en avait 237. On parle de 28 films de plus. D’autant que sur la même période la transition numérique rendait la diffusion des films plus simple et moins onéreuse tandis que le nombre d’écrans augmentait. En 2010, il y avait 6,8 millions de séances au total. En 2018, 8,4 millions. Nous avons le tissu de salles et les ressources pour faire vivre les œuvres. Vouloir en supprimer est un contresens historique quand la multiplication des canaux de diffusion réclame en fait toujours plus de « contenus ».

 

Le problème n’est pas la surproduction. Le problème est surtout du côté des effets de concentration dans l’exploitation. Entre 2010 et 2017, le nombre total de films sortis en France a augmenté de 20 %. Sur la même période, celui des films sortis sur plus de 500 copies augmentait de 28 %. Parmi eux, celui des films français sortis sur plus de 500 copies augmentait de 90 %. Surexploitation et surexposition de certains films, c’est là qu’est la dérive des dernières années. C’est notamment là qu’il y a urgence à réformer.

 

À ce mauvais effet de lecture vient s’ajouter une analyse volontairement partielle. On ne saurait questionner sérieusement la rentabilité d’un film à l’aune de sa seule recette salle. D’abord parce que la rentabilité d’un film se calcule sur un minimum de 5 ans. Ensuite parce que bon nombre de films millionnaires ne sont pas rentables vu leur coût de fabrication quand, pour certains, quelques dizaines de milliers d’entrées suffisent à être à l’équilibre. Mais, plus important, parce que la salle n’est qu’une partie de la carrière et de la rentabilité d’un film. Surtout s’il s’agit d’un cinéma d’auteur. Car nos films vont dans les plus grands festivals de cinéma. Nos films s’exportent dans un très grand nombre de territoires à l’étranger. Nos films sont convoités par les plateformes extraterritoriales. Nombre d’entre eux poursuivent aussi leur carrière dans le cadre des dispositifs scolaires nationaux, continuant de faire des dizaines de milliers d’entrées, et participant ainsi à l’éducation au cinéma des écoliers, collégiens, lycéens et apprentis français. Enfin, ce sont nos films qui permettent au cinéma français de se renouveler, puisque nous produisons 30 % de premières œuvres, révélant ainsi les auteurs et les succès de demain.

 

Nous sommes rentables. Pas toujours pour nous-mêmes car l’argent est à l’écran, mais pour l’industrie, c’est certain.

 

Il faut enfin rappeler que la part de marché des films français est de 40 % et qu’elle est en progression. Cette part de marché exceptionnelle est directement liée à la richesse de l’offre. Supprimer ces fameux films « en trop », c’est mettre en péril cette part de marché que toute l’Europe nous envie. C’est un enjeu de santé collective.

Rappeler également, qu’un film - qu’il marche ou non - participe à l’économie de l’industrie et du pays. Le cinéma français joue un rôle économique de premier plan, avec 5,8 Md€ de valeur ajoutée. Son impact social est évalué à 127 395 emplois, dont 92 775 emplois directs.

 

La part d’analyse concernant le CNC dans les deux rapports vient enfoncer le clou. Le CNC y est pensé comme un incubateur, censé promouvoir une logique industrielle et entrepreneuriale. Chez Magne et Calvez, il s’agit de plafonner les ressources qu'il collecte de la taxe affectée, instaurer des critères de succès à l'export ou d'entrées en salles pour l'éligibilité des films aux aides publiques. Ce rapport, le moins bien informé sur une institution très régulièrement auditée, va à l’encontre de toutes les préconisations de ses prédécesseurs.

 

Nous renouvelons ici notre confiance et notre soutien au CNC, outil toujours moderne de concertation et de régulation. Nous participerons en son sein aux discussions que nous appelons de nos vœux car sur ce point nous sommes d’accord : il y a urgence à réformer. C’est pourquoi il nous semble capital de faire les bons diagnostics. Et de ne pas laisser grandir cette nouvelle exception culturelle française : être le seul pays au monde qui pense avoir trop de cinéma d’auteur.

 

La tribune a été signée par 11 organisations professionnelles et 800 signataires représentant la filière indépendante, parmi lesquels :

 

Organisations signataires :

 

La SRF (Société des Réalisateurs de Films), Le SCA (Scénaristes Cinéma Associés), la Guilde des scénaristes, l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion), l’ADDOC (Association des cinéastes documentaristes),  le SPI (Syndicat des Producteurs Indépendants), le SDI (Syndicat des Distributeurs Indépendants), le GNCR (Groupement National des Cinémas de Recherche), l’AFCAE (Association Française des Cinémas Art et Essai), AAFA (Actrices et Acteurs de France Associés), l’AFC (Association Française des directeurs de la photographie cinématographique)

 

Ont signé individuellement :

 

Scénaristes

Jacques Akchoti , Maud Ameline , Yacine Badday , Loïc  Barrère  , Jamal Belmahi, Christophe  Botti , Fanny Burdino , Giulio Callegari , Fanny Chesnel, Pierre Chosson , Olivier Demangel , Mariette Désert , Raphaëlle Desplechin, Martin Drouot , Jeremie Dubois , Julien  Farrugia  , Jean-Luc Gaget , Zoé Galeron , Olivier  Gorce , Maya Haffar, Arnaud Hémery , Nathalie Hertzberg , Mélina Jochum , Nathalie Lafaurie , Nadine Lamari , Philippe Lasry, Guillaume Laurant , Benjamin Legrand , Yasmine Louati , Lise Macheboeuf, Gaëlle  Mace , Gladys Marciano, Frédérique Moreau , Caroline Ophelie , Julie Peyr , Anne Peyrègne , Agnès de Sacy, Nathalie Saugeon , Fabien Suarez , Anne-Louise Trividic , Cecile Vargaftig , Isabelle  Wolgust , Iris Wong  

 

Cinéastes :

Jean Achache, Barmak Akram, Sofia Alaoui , Fleur  Albert  , Anne Alix , Siegrid Alnoy, Maud Alpi  , Cristele Alves Meira , Marie Amachoukeli, David André  , Guillaume André  , Hélène Angel , Claire Angelini , Lionel Vania Arazi , Frederik Arens Grandin , Stephane Arnoux , Jacques  Audiard  , Myriam Aziza , Sébastien Bailly , René Ballesteros , François Barat , Aurélia Barbet , Patricia Bardon , Ange Basterga  , Rémy Batteault , Michel Baulez , Xavier Beauvois , Laurent Bécue-Renard , Vesna Bejic , Sébastien  Bellaval , Lucas Belvaux , Laurent Bénégui , Arnaud Bénoliel , Luc Beraud , Julie Bertuccelli , Sebastien Betbeder , Gilles Bindi , Pascale Bodet , Bertrand Bonello , Bruno Bontzolakis , Claudine Bories , Lucie Borleteau , Marie Borrelli , Laurent Bouhnik , Guillaume  Brac , Jean Breschand , Marie-Pierre Bretas , Pascale Breton , Emilie Brisavoine , Cyril Brody , Claire Burger , Doris Buttignol , Dominique Cabrera , François Caillat , Thomas Cailley , Robin Campillo , Laurent Cantet , Caroline Capelle , Ugo Casabianca , Idit Cebula , Patrice Chagnard , Claude Chamis , Béatrice Champanier , Hubert Charuel , Matthieu Chatellier , Chad Chenouga , Hugo Chesnard , Patric Chiha , Dominique Choisy , Caroline Chomienne , Anne Cissé , Christophe Clavert , Romain Cogitore , Christophe Cognet , Renaud Cohen , Christophe  Colliat-Dragon , Gilles Combet , Jean-Louis Comolli , Catherine Corsini , Paul Costes , Amélie Covillard, Vero Cratzborn , Jeanne Crépeau , Dominique Crèvecoeur , Marine de Contes , Daniela de Felice , Thierry de Peretti , Marina Déak , Emad Dehkordi , Emilie Deleuze , Delphine Deloget , Edouard Deluc , Sophie Delvallée , Jean Denizot  , Dante Desarthe , Fabianny Deschamps , Sylvain Desclous , Antoine Desrosières , Marion Desseigne Ravel , Pascal Deux , Marguerite Didierjean , Vincent Dieutre , Mati Diop, Alexandra Dols , Ariane Doublet , James Down , Céline Drean , Olivier Ducastel , Steve Duchesne , Marie Dumora , Jean-Pierre Dupuy , Pierre-Nicolas Durand , Claude Duty , Roland Edzard , Nadia El Fani , Licia Eminenti , Nicolas Engel , Liam Engle , Guillaume Fabre-Luce , Fabienne Facco , Abbas Fahdel  , Jacques Fansten , Francois Farellacci , Joel Farges , Lea Fehner , Anna Feillou , Pascale Ferran , Laurence Ferreira Barbosa , Sophie Fillières , Aline Fischer , Kathleen Fonmarty , Marine Francen , Brahim Fritah , François Fronty , Luc Galissaires , Jean-Raymond Garcia , Marielle Gautier , Dyana Gaye , Fabrice Genestal , Aurélia Georges , Jean-Baptiste  Germain  , Bernard Gilhodes , Lucas Gloppe , Mathias Gokalp , Jean-Louis Gonnet  , Yann Gonzalez , Maryam Goormaghtigh , Diego Governatori , Emmanuel Gras , Eugène Green , Mallory Grolleau , Lionel Guedj , Julien Guetta , Gallien Guibert , Liza Guillamot  , Sylvia Guillet , Alain Guiraudie , Patrick Hadjadj , Pascale Hannoyer , Michel Hazanavicius , Laurent Herbiet , Laurent Heynemann , Esther Hoffenberg , Aline Holcman , Florence Hugues  , Françoise Huguier , Danielle Jaeggi , Nadia Jandeau , Agnes Jaoui , Thomas Jenkoe , Naruna Kaplan de Macedo , Vergine Keaton , Héléna Klotz , Nicolas Klotz , Julia Kowalski , Lech Kowalski  , Hadrien La Vapeur , Alexandre Labarussiat , Jeanne Labrune , Pierre Lacan , Victoria Lafaurie , Joachim Lafosse , Daisy Lamothe , Christophe  Lamotte , Alexandre Lança , Kloe Lang , Laurent Lariviere , Arnaud Larrieu , Sonia Larue , Nicolas Lasnibat , Sébastien  Laudenbach  , Pierre  Le Gall , Serge Le Péron , Julien Lecat, Luc Leclerc du Sablon , Adrien Lecouturier , Nolwenn Lemesle , Valérie Leroy , Guillaume Levil , Christelle Lheureux , Sébastien Lifshitz , Thomas Lilti , Jean Pierre Limosin , Carl Lionnet  , Salvatore Lista , Linda Lo , Jacques Lœuille , Christophe Loizillon , Philippe  Lopes Curval  , Marie Losier , Nicolas Lugli , Vincent Macaigne , Chloé Mahieu , Guillaume Mainguet , Erick Malabry , Marie Mandy , Naël Marandin , Pascal Marc , Dominique Marchais , Keren  Marciano , François  Margolin , Sébastien Marnier , Paul Marques Duarte , Emmanuel Marre , Clément Martin , Sophie Martin d autryve , Jacques Martineau , Pierre  Mazingarbe  , Marie-Castille Mention-Schaar , Agnes Merlet , Frédéric Mermoud , Nicolas Mesdom , Perrine Michel , Laetitia Mikles , Hélène Milano , Viktor Miletic , Valerie  Minetto  , Gérard Mordillat , Lisbeth Mornet , Emmanuelle Mougne , Christophe Nanga-Oly , Fred Nicolas , Anna Novion , Michel Ocelot , Agathe Oléron , Valerie  Osouf  , Mariana Otero , Bénédicte Pagnot , Christine Paillard , Enrika Panero , Rithy Panh , Richard Paraiso , Emmanuel Parraud , Claire Patronik , Héloïse  Pelloquet , Antonin Peretjatko , Monique Perez , Vladimir Perisic , Louis-Julien Petit, Laurence Petit-Jouvet , Nicolas Philibert , Lila Pinell , Sylvain Pioutaz , Bruno Podalydès , Gilles Porte , Martin Provost , Tony Quéméré , Katell Quillévéré , Nick Quinn , Frederic Ramade , Alain Raoust , Alban Ravassard  , Anna Recalde Miranda , Philippe Renault , Dania Reymond , Adrien Ricciardelli , Agathe Riedinger , Raphaël  Rivière , Axelle Ropert , Brigitte Roüan , Christian Rouaud , Baptiste Rouget-Luchaire , David Roux , Jean Michel Roux , Céline  Rouzet , Christophe Ruggia , Daisy Sadler , Thomas Salvador , Pierre Salvadori , Julien Samani , Srinath Christopher Samarasinghe , Hedi Sassi , Régis Sauder  , Clément Schneider  , Céline Sciamma , Christine Seghezzi , Julien Selleron , Guillaume Senez , Idir Serghine  , Reza Serkanian , Louis Albert  Serrut  , Olivier  Sigaut , Charlotte Silvera , Morgan Simon , Bastien Simon , Claire Simon , Jan Sitta , Alexandra Sollogoub , Christian Sonderegger  , Brigitte Sy , Bernard Tanguy , Coco Tassel , Sébastien Téot , Pascal Tessaud , Hugo Thomas , Pascal Thomas , Jean-Pierre Thorn , Nadejda Tilhou , Léa Todorov , Marie-Claude  Treilhou  , Justine Triet , Gilles Trinques , Martin Tronquart , Corto Vaclav , Philippe Van leeuw , André Van ln , Christian Vandelet , Pamela Varela , Lise Vayssiere , Marie Vermillard , Aurélien Vernhes-Lermusiaux , Jean-Robert Viallet , Vanina Vignal , Caroline Vignal , Anne Villacèque , Pascal-Alex Vincent , Pierre Vinour , Maxence Voiseux , Luc Wouters , François Zabaleta , Olivier  Zabat , Nicolas Zappi , Jules Zingg , Rebecca Zlotowski , Patrick Zocco 

 

Producteurs.trices :

10:15 PRODUCTIONS (Sébastien Haguenauer), 18 JOURS (Frédéric Marboeuf), 3B PRODUCTIONS (Jean Bréhat et Muriel Merlin), 31 JUIN FILMS (Emmanuel Barraux et Agnès Vallée), 416 PROD (Mélissa Theuriau), ABSOLUMENT FILMS (Jacques Aflalo), ACROBATES FILMS (Claire Lajoumard), ADVITA PRODUCTIONS (Bernard  Dal Molin), AETERNAM FILMS (Arnaud Louvet), AGAT FILMS/EX NIHILO (Marc Bordure et Patrick Sobelman), AIRNZOOM FILMS (Marc Chicaud), ALTERMEDIA (Caroline Chomienne), ANDOLFI (Arnaud Dommerc), APACHES FILMS (Jeanne Ezvan et Marthe Lamy), A PERTE DE VUE (Colette Quesson), APSARA FILMS (Marine Arrighi de Casanova), ARCHES FILMS (Etienne Comar), ARCHIPEL 35 (Denis Freyd), ARDECHE IMAGES PRODUCTION (Jean-Marie Barbe), ARI PICTURES (Sébastien Baudier et Arthur Choupin), ARTISANS DU FILM (Valéry du Peloux), ARTURO MIO (Caroline Roussel), ASTHARTE & CIE (Sophie Deloche), AURORA FILMS (Charlotte Vincent), AXE SUD PRODUCTION (Marie-Pierre Bousquet), AYOTL (Thiébaut Viel), BAC FILMS (David Grumbach), BACHIBOUZOUK (Laurent Duret), BAGAN FILMS (Patrick Hernandez et Véronique Siegel), BALDANDERS FILMS (Mathias Bourrissoux), BEALL PRODUCTIONS (Jean-Marie Nizan), BLUE MONDAY (Sandra Da Fonseca, Bertrand Gore et Nathalie Mesuret), BOCALUPO FILMS (Jasmina Sijercic), BON VOYAGE FILMS PRODUCTION (Bruno François-Boucher), BONNE PIOCHE (Emmanuel Priou), C-P PRODUCTIONS (Annie Gonzalez), CARAVAN PASS (Natalie Dana), CENTRALE ELECTRIQUE (Olivier Boischot), CHAZ PRODUCTIONS (Elisabeth Perez), CHEVALDEUXTROIS (Jérémy Forni), CHRISTMAS IN JULY (Julie Salvador), CINE SUD PROMOTION (Pierre Grangereau et Thierry Lenouvel), CINEMA DEFACTO (Tom Dercourt et Sophie Erbs), CINEPHAGE PRODUCTIONS (Victor Ede), COLORED FILMS (Isabelle Parion), CONTI FILMS (Jean-Frédéric Samie), CRESCENDO MEDIA FILMS (Serge Guez et Maud Reynaud), DAISY DAY FILMS (Céline Farmachi et Florent Lacaze), DELANTE PRODUCTIONS (Caroline Adrian), DEUXIEME LIGNE FILMS (Marie Dubas), DOC&ROLL FILMS PRODUCTION (Véronique Radovic), DOLCE VITA FILMS (Marc Irmer), DON QUICHOTTE FILMS (Yannick Beauquis et Quentin Brayer), DROLE DE TRAME (Maud Huynh), DUBLIN FILMS (David Hurst), DUNO FILMS (Jérémie Chevret), ECOMEDIA (Marie-Hélène Baconnet), ELEAZAR (Edmée Millo), ELEVER LA VOIX FILMS (Eric Vernière), ELIANEANTOINETTE (Candice Zaccagnino), ELLABEL PRODUCTIONS (Alain Bellon), ELZEVIR FILMS (Marie Masmonteil), EN COMPAGNIE DES LAMAS (Sandrine Brauer), ENVIE DE TEMPÊTE PRODUCTIONS (Frédéric Dubreuil), EPICENTRE FILMS (Daniel Chabannes), EVERYBODY ON DECK (Gaëlle Bayssière et Didier Creste), FASTPROD (Jean-François Moussié), FELICITE PRODUCTION (Claire Duguet et Cécilia Rose), FILMS DE FORCE MAJEURE (Jean-Laurent Csinidis), FILMS GRAND HUIT (Lionel Massol et Pauline Seigland), FIN AOUT PRODUCTIONS (Marielle Duigou), FIVE2ONE FILMS (Alain Grandgerard), FRANCE MOVIE SERVICES (Léna Lavant et Xavier Lavant), FRENCH CANCAN PRODUCTION (Nicolas Traube), GABI PRODUCTION (Barbara Schuerrer), GASP! (Olivier Chabalier et Clémence Marcadier), GIRELLE PRODUCTION (Christophe Camoirano et Marion Lacôte), GLORIA FILMS PRODUCTION (Laurent Lavolé), GOGOGO FILMS (Carine Ruszniewski), GOOD FORTUNE FILMS (Clément Duboin), HAUTLESMAINS PRODUCTIONS (Thomas Micoulet), HIPPOCAMPE (Jordane Oudin), IKKI FILMS (Edwina Liard et Nidia Santiago), ILIADE ET FILMS (Oury Milshtein), ILLEGITIME DEFENSE (Arnaud Xainte), INSOLENCE PRODUCTIONS (Anaïs Bertrand), ISKRA (Viviane Aquilli, Matthieu de Laborde et Inger Servolin), J+B SEQUENCES (Béatrice Camurat Jaud), JOPARIGE FILMS (Marianne Lère), KALEO FILMS (Olivier Charvet et Sophie Germain), KAZAK PRODUCTIONS (Jean-Christophe Reymond et Amaury Ovise), KEREN PRODUCTION (Samuel Moutel), KOLAM PRODUCTIONS (Olga Prud'homme Farges), L’IMAGE D’APRES (Orlane Dumas, Annabelle Gangneux, Maud Martin, Damien Monnier et Charlie Rojo), LA COMPAGNIE DES TAXI-BROUSSE (Karim Samai), LADYBIRDS FILMS (Hélène Badinter), LA FABRICA NOCTURNA CINEMA (Marina Perales Marhuenda et Xavier Rocher), LA HUIT (Stéphane Jourdain), LA LUNA PRODUCTIONS (Sébastien Hussenot), LALILULELO PRODUCTIONS (Mehdi Haddou), LA MER A BOIRE PRODUCTIONS (Ludovic Henry), LA PETITE PROD (Camille Chandellier), LA VINGT-CINQUIEME HEURE (Pierre-Emmanuel Le Goff et Guilhem Olive), LAIDAK FILMS (Antoine Liétout et Ivan Zuber), LA VIE EST BELLE (Céline Maugis), LE BUREAU (Bertrand Faivre), LES CONTES MODERNES (Patrice Nezan), LES FILMS D'ANTOINE (Antoine Simkine), LES FILMS D’ICI (Richard Copans, Camille Laemlé, Serge Lalou et Charlotte Uzu), LES FILMS D’ICI 2 (Claire Dornoy), LES FILMS DE L’APRES-MIDI (François d’Artemare), LES FILMS DE L’AUTRE COUGAR (Annabelle Bouzom), LES FILMS DE LA CAPITAINE (Laurine Pelassy), LES FILMS DE FRANCOISE (Mina Driouche), LES FILMS DE L’ŒIL SAUVAGE (Frédéric Féraud), LES FILMS DE PIERRE (Marie Ange Luciani), LES FILMS DU BAL (Judith Lou Lévy et Eve Robin) , LES FILMS DU BELIER (Justin Taurand), LES FILMS DU CLAN (Charles Philippe et Lucile Ric), LES FILMS DU CYGNE (Alexandre Charlet et Jonathan Hazan), LES FILMS HATARI (Michel Klein), LES FILMS NORFLOK (Noël Fuzellier, Marine Lepaulmier et Philippe Wendling), LES FILMS PELLEAS (David Thion et Philippe Martin), LES FILMS VELVET (Frédéric Jouve), LES GRANDS ESPACES (Florian Mole), LES PRODUITS FRAIS (Oriane Hurard et Damien Lagogué), LES TOILES DU COSMOS PRODUCTIONS (Hugo Lagorce), LILIES FILMS & HOLD-UP FILMS (Bénédicte Couvreur), LOCAL FILMS (Nicolas Brevière), LOOK AT SCIENCES (Vincent Gaullier), LUMINA FILMS (Marie Napoli), MANEKI FILMS (Didar Domehri), MAT PRODUCTIONS (Richard Magnien et Marie Mouchel-Blaisot), MAZEL PRODUCTIONS et NELKA FILMS (Nelly Kafsky), MELOCOTON FILMS (Julien Gaspar-Oliveri, Théo Laboulandine, Archibald Martin et Hélène Mitjavile), MELTING PRODUCTIONS (Florent Guimberteau), MEROE FILMS (Marie Gutmann), METORES FILMS (Ariane Métais), MEZZANINE FILMS (Mathieu Bompoint), MIL SABORDS (Laurent Pannier), MILGRAM (Clément Mathon), MILLE ET UNE PRODUCTIONS (Edouard Mauriat), MISIA FILMS (Valentina Merli), MOTEUR S’IL VOUS PLAIT (Christie Molia), MPM FILM (Marie-Pierre Macia), NO GRAVITY FILMS (Nicolas Djian), NORTE PRODUCTIONS (Valentina Novati), O2B FILMS (Olivier De Bannes), OFFSHORE (Fabrice Préel-Cléach et Emmanuelle Latourrette), OLYMPE STAR FILMS (Antoine Dumats et Guillaume Quetel), ORIFLAMME FILMS (Christophe Delsaux), ORIGINE FILMS (Olivier BERLEMONT), OROK FILMS (Salam Jawad), OVERLAP FILMS (Juliane Meyer), PAPY3D PRODUCTIONS (Richard Van Den Boom),  PARAISON PRODUCTION (Camille Genaud, Nathalie Trafford et Clarisse Tupin), PATAFILM (Antonin Ehrenberg), PERSPECTIVE FILMS (Gaëlle Jones), PETIT A PETIT PRODUCTION (Rebecca Houzel), PICTOR (Adrien Bretet), PILI FILMS (Florence Stern), PLAN LIBRE (David Da Costa), QUARTETT PRODUCTION (Alexis Boulanger et Ethan Selcer), REBOOT FILMS (Olivier Aknin), RECTANGLE PRODUCTIONS (Alice Girard et Edouard Weil), RESPIRO PRODUCTIONS (Amélie Quéret), RNB!FILMS (Brigitte Coquelle et Roland Tcherkezian), ROUGE INTERNATIONAL (Julien Naveau), SBS PRODUCTIONS (Saïd Ben Saïd), SEDNA FILMS (Cécile Vacheret), SEPPIA (Pascaline Geoffroy), SESAME FILMS (Florence Borelly), SILEX FILMS (Priscilla Bertin et Judith NORA), SISTER PRODUCTIONS (Julie Paratian), SLOT MACHINE (Marianne Slot), SPECIAL TOUCH STUDIOS (Sébastien Onomo), SRAB FILMS (Toufik Ayadi, Christophe Barral), SUNRISE FILMS (Anne Rapczyk), SUPERMOUCHE PRODUCTIONS (Brigitte Ducottet et Emmanuel Georges), SURVIVANCE (Carine Chichkowsky), SYNECDOCHE (David Frenkel), TAKAMI PRODUCTIONS (Karine Blanc), TEN2TEN FILMS (Gwenaelle Clauwaert), TESSALIT PRODUCTIONS (Rachid Bouchareb), THE LIVING (Nathalie Dennes), TIRESIAS FILMS (Laure Dahout et Anne-Sophie Derez), TO BE CONTINUED (Lionel Guedj et Dominique Marzotto), TOPSHOT FILMS (Robin Robles), TRIPODE PRODUCTIONS (Guillaume Dreyfus et Delphine Schmit), TRIPTYQUE FILMS (Guillaume Massart), TS PRODUCTIONS (Miléna Poylo et Gilles Sacuto), UNITE DE PRODUCTION (Bruno Nahon et Caroline Nataf), WALLWORKS (Claude Kunetz), WE FILM (Jonathan Rubin), WHY NOT PRODUCTIONS (Pascal Caucheteux et Grégoire Sorlat), YAMI 2 (Christophe Nick), YGGDRASIL (Pierre-Yves Jourdain), YSE PRODUCTIONS (Marie Agnely), YUKUNKUN (Nelson Ghrénassia)

 

Distributeurs.trices :

AD VITAM (Alexandra Henochsberg), ARIZONA DISTRIBUTION (Bénédicte Thomas),  L’ATELIER D’IMAGES (Hugues Peysson),  BOBINE FILMS (Jovita Maeder),  CARLOTTA FILMS (Vincent Paul-Boncour),  CINEMA PUBLIC FILMS (Valentin Rebondy),  CONDOR DISTRIBUTION (Anne-Cécile Rolland),  DAMNED (Yohann Cornu), DIAPHANA (Michel Saint-Jean), DOCKS 66 (Violaine Harchin, Aleksandra Cheuvreux),  DOCUMENTAIRE SUR GRAND ECRAN (Annick Peigné-Giuly), LES ACACIAS (Jean-Fabrice Janaudy), LES FILMS DE L’ATALANTE (Gérard Vaugeois), LES FILMS DU WHIPPET (Maud Weicherding) , GEBEKA FILMS (Valérie Yendt), HAUT ET COURT (Carole Scotta), JHR FILMS (Jane Roger), JOUR2FETE (Etienne Ollagnier, Sarah Chazelle), MALAVIDA (Anne-Laure Brénéol, Lionel Ithurralde),  NEW STORY (Elisabeth Perlié),  NEXT FILM DISTRIBUTION (Patrick Hernandez),  OUTPLAY (Thibaut Fougères),  PREMIUM FILMS (Jean-Charles Mille), PYRAMIDE DISTRIBUTION (Eric Lagesse),  REZO FILMS (Jean-Michel Rey), SHELLAC (Thomas Ordonneau), UFO DISTRIBUTION (Stéphane Auclaire et William Jéhannin), WAYNA PITCH (Jonathan Musset)  

 

Exploitants.tes :  

Chlorofilm, Quimperlé, (Gérard Le Neven), Ciné Melle, Melle (Danièle Hivert), Cinéphare Le Relecq Kerhuon, (Olivier Bitoun), Association Créa, Saint-Georges-de-Didonne, (Denis Lecat), Association des Cinémas de l’Ouest pour la Recherche (ACOR), Saint-Sulpice-sur-Loire, (Antoine Glémain), Association des Cinémas de Recherche d'Ile-de-France (ACRIF), Paris, (Didier Kiner), Association Nationale des Cinémas Itinérants (ANCI), Sillingy, (Eric Raguet), 3 Cinés Robespierre, Vitry-sur-seine , (Julien Fabre), Ciné 104, Pantin, (Anne Huet), Ciné Saint-Leu, Amiens, (Boris Thomas), Cinébus, Pays de Savoie, (Alain Tourrès), Cinéma Eldorado, Saint-Pierre d'Oléron (Philippe Chagneau), Cinéma Etoile, Mortagne-au-Perche, (Philippe Gautier), Cinéma François Truffaut, Chilly-Mazarin, (Marie Baldo), Cinéma Jean Renoir, Martigues, (Henri Denicourt), Cinéma Jean Vigo, Gennevilliers, (Jean-Serge Pennetier), Cinéma La Rivière, Etel, (Pierre Gicquel), Cinéma Pax, Le Pouliguen, (Jean-François Coyon), Cinéma Studio République, Le Blanc, (Véronique Champigny), Cinéma Yves Robert, Evron, (Imad Makhzoum), Cinemas 93, Montreuil, (Vincent Merlin), Cinemas du Sud, Marseille             (Vincent Thabourey), Cinétoile, Carantec, (Emilie Josien), De la suite dans les images, Lille, (David Broutin), Ecrans VO, Cergy, (Yves Bouveret), Espace 1789, Saint-Ouen, (Marguerite Heme De Lacotte), Espace Marcel Carné, Saint-Michel/orge, (Pascal Platel), Groupement Régional d'Actions Cinématographiques (GRAC), Lyon, (Juliette Boutin), Iris Cinéma, Questembert, (Stéphanie Jourde), Jacques Prévert, Gonesse, (Thomas Petit), Jacques Tati, Orsay, (Thierry Soret), L'American Cosmograph, Toulouse, (Annie Mahot), L'Archipel, Paris, (Damien Truchot), L'Atalante, Bayonne, (Sylvie Laroque), L'Ecran, Saint-Denis, (Boris Spire), L'Omnia, Rouen, (Jean-Marc Delacruz), La Baleine, Marseille, (Bénédicte Hazé), La Coursive, La Rochelle, (Edith Périn), La Ferme du Buisson, Noisiel, (Dominique Toulat), La Palette, Tournus, (Bertrand Porcherot), La règle du jeu, Landerneau, (Alain Durand), La Salamandre, Morlaix, (Véronique L’Allain), Le Bretagne, Saint Renan, (Muriel Senant), Le Cin'Hoche, Bagnolet, (Frank Sescousse), Le Cinématographe, Nantes, (tous les administrateurs et salariés), Le Club, Nantua, (Casimir Miguelez), Le Concorde, La Roche-sur-Yon, (Paolo Moretti), Le Concorde, Mitry-Mory, (Maelig Cozic-Sova), Le Cratère, Toulouse, (Pierre-Alexandre Nicaise), Le Cyrano, Montgeron, (Sonia Brun), Le Dauphin, Plougonvelin, (Pascale Sarcou), Le Dietrich, Poitiers, (Marjorie Dangel), Le Familia, Bourgueil, (Isabelle Lacroix), Le Galaxy, Lecci de Porto-Vecchio, (Thierry Dorangeon), Le Gyptis, Marseille, (Juliette Grimont), Le Kosmos, Fontenay-sous-bois, (Nicolas Reyboubet), Le Lux, Caen, (Gautier Labrusse), Le Luxy, Ivry/seine, (Jean-Jacques Ruttner), Le Majestic Bastille, Paris (Mathieu Guetta), Le Méliès, Montreuil, (Stéphane Goudet), Le Méliès, Villeneuve-d'ascq, (Antoine Tilard), Le Rex, Brive-la-Gaillarde, (Romain Grosjean), Le Rex, Chauvigny, (Mario Rocchitelli), Le Rocher, La Garde, (Valérie Bersia), Le Sévigné, Cesson-Sévigné, (Jean-Pierre Houdeau), Le Studio, Tours, (Daniel Blanvillain), Le TAP, Poitiers, (Aldric Bostffocher), Le Zola, Villeurbanne, (Olivier Calonnec), Les Toiles, Saint Gratien, (Séverine Rocaboy), Maison de la Culture, Bourges, (Benoît Piederrière), Quai des images, Loudéac, (Isabelle Allo).

 

Directeurs.trices de la photographie :

Pierre Aim, Richard Andry, Noé Bach, Sébastien Buchmann, Stephane Cami, Jean Charruyer, Laurent Chevallier, Axel Cosnefroy, Gregoire Darrasse, Gérard de Battista, Guillaume Deffontaines, Jimmy Glasberg, Antoine  Héberlé , Vincent Jeannot, Lara Laigneau, Claire Mathon, Lionel Perrin, Pascal Poucet, Julien Poupard, Isabelle Razavet, Philippe Ros

 

Autres professions signataires :

Juliette Maillard (1 ère assistante réalisation), Nathalie Serriere (1ère assistante décoration), Stephane Rozenbaum (chef décorateur), Olivier Mauvezin (chef opérateur du son), Marie-noelle Horvath (Costumière) , Alice Beaucourt (Diffuseur), lan Hoang Xuan (Directrice de casting), Sylvie Buscall (Directrice de cinéma), Emmanuel  Tronquart (Ecrivain public), Philippe Hédouin (Enseignant de cinéma, ancien président du Pôle Image Haute-Normandie), Natacha Juniot (Exploitante), Philippe Coroyer (Formateur) , Leïla Bergougnoux (Graphiste), Martin Boissau (Ingénieur du son), Arnaud Laporte (Journaliste), Daniel Deshays (Monteur son), Marie Bottois (Monteuse), Johanne Schatz (Monteuse), Anne Weil (Monteuse), Anaïs Pélaquier (Plasticienne), Olivier Williame (Professeur en BTS AUDIOVISUEL), Raphaël  Gallet (Programmateur), Marianne Geslin (Programmatrice de films art et essai), Grégory Moro (Régisseur général), Antoine Dubois (Repéreur), Bénédicte Darblay (Scripte), Patrick Dekeyser (Technicien restauration numérique image) ...