Construisons une alternative indépendante pour le transfert dématérialisé des films

Text Resize

-A +A
 
Numérique

Construisons une alternative indépendante pour le transfert dématérialisé des films

Plusieurs associations (Le GNCR, le SDI, DIRE, ISF, Cinemascop...) se sont réunies pour réfléchir à un autre moyen de transférer des films en dématérialisé et ainsi développer une alternative indépendante au marché privé (Globecast, Smartjog...).

Le numérique a amené son lot de changements de paradigmes économiques avec notamment un matériel plus coûteux, un rythme de renouvellement plus rapide, etc. Un autre changement se met en place rapidement avec le transport dématérialisé des films. Les normes DCI ne comportent pas de description d'un protocole de transfert ouvert et interopérable, ce qui a permis à deux acteurs de s'imposer sur le marché, voir un seul étant donné que Globecast (Orange) tend à devenir l'opérateur dominant pour le transfert dématérialisé des films.
Cette situation de quasi-monopole est dangereuse car on ne peut prévoir à l'avenir dans quelle mesure elle impactera les salles au niveau des coûts comme de l'accès aux films.
Or, techniquement, Internet est un réseau neutre et il est tout à fait possible de mettre en oeuvre une solutionindépendante de transfert de films avec des technologies déjà existantes et libres.
Suite à une réunion avec des représentants du GNCR, du SDI, du DIRE, d'ISF, de Cinémascop et de la fédération de fournisseurs d'accès associatifs FFDN, nous mettons en place une solution alternative qui nécessite des salles pilotes pour la tester et la faire exister.
L'enjeu est de mettre en place ensemble une norme, un protocole ouvert et interopérable de transmission des films, et qu’ainsi tous les distributeurs, quel que soit le prestataire qu’ils emploient pour la transmission de leurs films, puissent les envoyer à n’importe quel exploitant, quels que soient les moyens utilisés npour la réception. L’enjeu est aussi économique, puisque le modèle ainsi développé sera moins onéreux, pour les exploitants comme pour les distributeurs, que les offres actuelles sur le marché.
Pour participer à cette alternative de l’envoi dématérialisé des films, inscrivez-vous auprès du GNCR.